Sommaire

Il existe de nombreux tapis de selle, de formes, matières et couleurs différentes. Comme pour la selle elle-même, l'important est que le tapis soit bien adapté au dos du cheval.

Utilité du tapis de selle

L'équipement du cheval, c'est du sérieux. On ne choisit pas un tapis de selle en fonction de la mode, mais plutôt en fonction de la morphologie de l'animal. Un équidé de grande taille n'a pas forcément le même tapis qu'un poney.

Cet équipement, incontournable en équitation, est essentiel pour protéger le dos du cheval contre :

  • les frottements de la selle ;
  • ou une selle mal adaptée à son dos.

À noter que ce dernier cas ne devrait pas arriver si vous avez bien pris en compte sa morphologie et son garrot au moment de l'achat.

Comment bien choisir un tapis de selle ?

La taille du tapis de selle

Dans tous les cas, la selle ne doit pas dépasser de votre tapis pour éviter toute blessure. La taille du tapis sera donc supérieure à celle de la selle.

Il est également préférable, sur un plan hygiénique, d'avoir plusieurs tapis, pour permettre un change régulier quand le cheval a trop transpiré.

L'épaisseur du tapis

Les tapis de selle sont souvent en coton, d'épaisseur plus ou moins importante. Globalement, plus le tapis est épais, mieux le dos de votre cheval est protégé. 

Aussi, tenez compte de la saisonnalité : optez pour un tapis épais pour la saison hivernale, et plus fin en période estivale.

Les différents types de tapis de selle

Comme vu plus haut, il existe de nombreux modèles et des formes différentes de tapis de selle.

Quelle coupe choisir ?

On distingue les tapis de selle à coupe droite et ceux à coupe dégarottée

Bien entendu, et comme son nom l'indique, il est préférable d'opter pour une coupe dégarottée si votre cheval a un garrot très prononcé afin de ne pas le blesser. Certains tapis sont aussi équipés de sangles, très utiles pour maintenir le tapis en place. 

En forme de selle ou chabraque ?

Contrairement au tapis en forme de selle, le chabraque est de forme rectangulaire. Il est beaucoup plus grand et englobe mieux le dos du cheval. Quant au tapis en forme de selle, il doit forcément dépasser de la selle.

Plusieurs matières possibles

Les tapis sont souvent en coton. Cependant, on peut en trouver en synthétique ou en matière naturelle.

  • Pour un cheval qui transpire beaucoup, le tapis de selle en tissu nid-d'abeilles est l'idéal car il favorise l'aération, il est peu épais et séche très vite. 
  • Les tapis en mouton, synthétique ou véritable, font eux souvent office d'amortisseur. Attention cependant, ils sont beaucoup plus épais ; il faut veiller à ce qu'ils n'entraînent pas, par des points de pression, une gêne pour le cheval. Il est d'ailleurs préférable de l'adopter sur une selle un peu large.
  • Le tapis synthétique est plus facile d'entretien et beaucoup plus abordable en termes de prix.

Zoom sur le tapis à poches

Le tapis à poches est un type d'équipement à ne pas oublier lors d'une randonnée par exemple. Très pratique, il offre de nombreux rangements avec ses poches situées sur le côté. On peut y glisser un cure-pied, une brosse, un imperméable et quelques carottes ! Évitez simplement d'y entreposer des objets trop lourds.

Qu'est-ce qu'un amortisseur ?

Comme son nom l'indique, l'amortisseur amortit le poids du cavalier et répartit bien les pressions de la selle sur le dos du cheval. L'amortisseur se place entre le tapis et la selle.

Il existe deux types d'amortisseur :

  • En gel ou en mouton. Si vous optez pour l'achat d'un amortisseur, il n'est pas nécessaire de choisir un tapis épais, au risque de trop comprimer le dos du cheval.
  • En forme anatomique à mémoire de forme, très plébiscité par les professionnels. Il a l'avantage de parfaitement dispatcher le poids du cavalier tout en absorbant bien les chocs.

Combien coûte un tapis de selle et un amortisseur ?

On en trouve à tous les prix, tout dépend de la qualité et de la matière que vous choisissez :

  • Pour un tapis de selle, comptez entre 30 et 150 €, voire beaucoup plus pour du haut de gamme.
  • Quant aux amortisseurs, on en trouve à partir de 40 € et jusqu'à 100 €, voire beaucoup plus pour ceux à mémoire de forme.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider