Sommaire

Le cheval est un animal qui demande un certain nombre d'attentions : un box propre, une alimentation saine, des sabots soignés... Au quotidien, les soins du cheval consistent à le panser et à adopter les bons réflexes en cas de petites gênes ou de blessures. C'est généralement suffisant pour prévenir des maladies ou infections plus graves.

Cheval : les soins de base

Essentiels pour la bonne condition physique de votre cheval, les soins de base permettent aussi de contrôler le bien-être de l'animal de manière simple et régulière.

Bienfaits du pansage 

Avant et après le travail, il est indispensable de panser votre cheval, c'est-à-dire de le brosser et de le nettoyer. Le pansage masse et détend le cheval. Moment privilégié entre le cavalier et sa monture, il permet aussi d'avoir un contact avec elle, de communiquer avec elle, et de constater si son état général est au beau fixe.

Profitez de ce moment pour détecter les petits bobos de votre cheval. Faites appel à votre sens de l'observation quand vous le sortez de son box ou du pré, et lorsque vous êtes près de lui. Voici quelques recommandations à cet égard :

  • Il ne doit pas avoir les membres raides ou boiter quand il se déplace.
  • Il doit avoir l'œil vif.
  • Passez vos mains sur tout son corps et observez son comportement. A t-il des contractures musculaires ou bien des douleurs quand vous le brossez ?

En cas de doute sur son état de santé, demandez conseil à votre moniteur ou à un professionnel équin sur la suite à donner : le laisser au repos ? Faire appel au maréchal-ferrant ? Au vétérinaire ?

Les vermifuges contre les parasites

Donner des vermifuges, médicaments anti-parasitaires, à votre cheval fait également partie des soins de base pour le maintenir en forme. L'idéal est de le faire à chaque saison, en alternant les vermifuges selon les conseils avisés de votre vétérinaire. 

Vacciner son cheval

Il est crucial de faire vacciner son compagnon contre le tétanos et la grippe équine. C'est aussi obligatoire quand il est hébergé dans un centre équestre ou quand il sort en concours. 

Soin des dents du cheval

Il est vivement conseillé de faire contrôler ses dents au minimum tous les deux ans par un dentiste équin. Un cheval qui a mal aux dents accepte difficilement le mors, car c'est douloureux. Il perd l'appétit ou ne mâche pas correctement. 

Comment soigner les petits bobos de mon cheval ?

Le cheval est un animal fragile qu'il faut surveiller constamment pour éviter d'être confronté à un vrai problème que l'on n'aurait pas détecté lors des soins quotidiens.

Les petites plaies

Un petit bobo, une égratignure, la morsure d'un copain, une crevasse : pour éviter que les mouches ne butinent la plaie, nettoyez-la et désinfectez-la régulièrement avec le produit approprié jusqu'à ce que la plaie cicatrice. En cas de plaie importante et/ou hémorragique, il faut la traiter d'urgence en contactant rapidement votre vétérinaire. 

Les tendons

Les tendons sont un peu chauds quand le cheval a bien travaillé en carrière ou quand il a fait une grande balade : douchez-lui longuement les membres pour éviter les engorgements et/ou les courbatures.

Attention, un cheval qui a des tendons chauds avant l'effort peut cacher une tendinite, cette dernière pouvant déclencher de violentes souffrances chez l'animal. Dans tous les cas, méfiez-vous d'une chaleur anormale au niveau des pieds, elle peut être signe d'une inflammation. En cas de doute, contactez votre maréchal-ferrant. 

Les commissures des lèvres

Les commissures de ses lèvres présentent des fissures ou des plaies ? Protégez-les avec une crème grasse appropriée. C'est souvent dû à un mors qui n'est pas entretenu ou non adapté au cheval :

  • Le mors doit toujours être propre avant de rentrer en contact avec la bouche du cheval.
  • Vérifiez systématiquement que le mors est bien réglé. 

La diarrhée

Votre cheval a la diarrhée (plusieurs crottins mous). Ne vous alarmez pas, mais restez vigilants ! Évitez de le nourrir, ne lui donnez que du foin et de l'eau pour ne pas qu'il se déshydrate. Si la diarrhée est très liquide et qu'il a de la fièvre, consultez rapidement le vétérinaire.

Les pieds et les sabots

Inspectez régulièrement l'état des pieds et des sabots. Curez-les avant et après l'effort, un caillou peut se coincer dans la ferrure et créer un abcès. Vérifiez l'état de la fourchette et de la sole.

Mon cheval tousse

Un foin poussiéreux et/ou de mauvaise qualité peut faire tousser un cheval et déclencher de l'emphysème sur du long terme. Un cheval en sueur et qui a pris froid peut aussi se mettre à tousser. Si la toux dure plusieurs jours et est accompagnée de fièvre, elle peut cacher une infection pulmonaire. Il est alors recommandé de contacter son vétérinaire. 

La trousse de soins pour mon cheval

La trousse de soins de votre cheval permet de faire face aux petits bobos mais aussi aux urgences en attendant l'arrivée du vétérinaire. Elle doit être rangée à l'abri de la poussière et accessible. 

Elle contient :

  • un thermomètre ;
  • du coton et des compresses stériles ;
  • des solutions, savons et pommades antiseptiques ;
  • une pommade protectrice et cicatrisante appropriée pour soigner les crevasses ;
  • des rasoirs jetables pour raser les poils sur et autour d'une plaie ;
  • des bandes, adhésives ou non ;
  • une paire de ciseaux à bouts ronds.

Professionnels de la santé du cheval

Tout propriétaire de cheval doit être bien entouré de professionnels équins de confiance et disponibles. Les incontournables dont on ne peut pas se passer sont :

  • le vétérinaire équin ;
  • le maréchal-ferrant ;
  • le dentiste équin.

Aussi dans la rubrique :

Santé du cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider