Robe du cheval

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

On ne parle pas de pelage du cheval, mais de robe de cheval. Les crins, la peau et les yeux font également partie de la robe. Et celle-ci peut être de différentes couleurs plus ou moins nuancées. En revanche, les balzanes, les entêtes et les épis ne rentrent pas en ligne de compte. Enfin, l'appellation de robe est souvent proche de la notion de race.

Robes de cheval et génétique

Robes et gènes

Les robes font partie d'un classement établi par les Haras nationaux afin d'être au plus près de leur réalité génétique. Elles sont donc classées par famille comme les bais, les alezans, les noirs. Pour obtenir des robes très particulières, les éleveurs doivent avoir quelques notions génétiques, c'est-à-dire connaître les gènes spécifiques impliqués et leur mode d'expression. Toutefois, la génétique peut provoquer de plus ou moins bonnes surprises, comme des maladies provoquées par un gène précis.

Spécificités des robes et maladies

Chez certaines races de chevaux, on retrouve des spécificités liées à la génétique. Pour les chevaux pie, par exemple, il s'agit du syndrome létal du poulain overo (OLWS).

Ce syndrome implique les situations suivantes :

  • Si l'allèle overo est présent en une seule copie, il donne une robe overo (taches blanches sur la tête et le ventre).
  • En revanche, s'il est présent en 2 exemplaires, le poulain est blanc et meurt plusieurs jours après sa naissance. 
  • En outre, si un éleveur souhaite réaliser un croisement de 2 overos, on a une très forte probabilité d'avoir un poulain overo et 25 % de risques d'avoir un poulain malade. 
  • L'idéal est donc de réaliser un croisement avec un overo et une jument unie. Dans ce cas, les risques de mortalité ou de maladie sont quasi nuls car le poulain a 50 % de chance d'être overo. 

2 familles de robes de cheval

On distingue 12 robes classées en 2 familles (robes simples et robes composées). Dans chaque catégorie, on peut rencontrer des nuances comme le bai brun ou le noir franc.

Les robes de cheval simples

Il existe 4 robes simples ou robes de base qui correspondent à une seule couleur de poil sur le corps, les crins et les membres :

  • Blanc : il s'agit en réalité d'une peau rose dépigmentée. Le véritable blanc est très rare sachant qu'un cheval gris très clair peut être appelé cheval blanc par des novices.
  • Noir : comme pour le cheval à la robe blanche, il est exceptionnel de voir un véritable cheval noir, car on le confond souvent avec la robe bai brun foncé. Le cheval à la robe noire a aussi la peau noire recouverte de poils noirs.
  • Alezan : cela correspond à une robe aux poils et aux crins fauves (avec quelquefois certaines nuances de fauve). La peau est noire. Il existe l'alezan doré, l'alezan cuivré et l'alezan brûlé.
  • Café au lait : le cheval a une robe d'une jolie couleur dorée avec des crins lavés qui ne doivent, en aucun cas, être noirs. Officiellement, cette robe n'est autorisée que pour les poneys et les chevaux importés.

Les robes de cheval composées

Il existe 8 robes composées. Cependant, elles peuvent être composées de 2 ou 3 couleurs plus ou moins séparées ou mélangées :

  • Bai : il en existe plusieurs types. Elle est composée de poils rouges identiques sur tout le corps avec les crins et les extrémités des membres noirs.
  • Isabelle : le corps est de couleur uniforme tandis que les crins et les extrémités sont noirs. Les poils peuvent être jaune clair, ordinaire ou foncé. Cette couleur n'est pas présente dans toutes les races.
  • Souris : le corps est aussi de couleur uniforme gris cendré plus ou moins foncé avec les crins et les extrémités des membres noirs. D'autres robes comme gris, aubert et louvet possèdent des couleurs de poils mélangés identifiés sur tout le corps, les crins et les membres.
  • Gris : poils noirs et blancs mélangés sur une peau noire. Le gris peut être pommelé, ardoise ou fer. Le cheval a tendance à devenir beaucoup plus clair en vieillissant.
  • Aubert : poil blanc et rouge ou jaune mélangé. Comme pour la robe isabelle, elle peut être claire, ordinaire ou foncée. On appelle la robe mille-fleurs ou fleur de pêcher la présence de multiples tâches de poils rouges et blanc. En revanche, on dira que la robe est pêchard si la couleur est assimilée à celle de la fleur de pêcher.
  • Louvet : poils rouges ou jaunes mélangés à des poils noirs semblant s'éclaircir de l'extrémité des poils à la base.
  • Rouan : on distingue 3 couleurs de poils mélangés uniformément sur tout le corps, le crin et les membres. Composée de poils rouges, noirs et blancs, la robe rouan peut être claire, foncée ou vineuse.
  • Pie : cette robe est composée de la robe blanche associée avec la robe baie, la robe alzane ou la robe noire. On peut même rencontrer du aubert, du rouan ou du café au lait. Elle se présente par plaque. Par exemple, avec une prédominance de blanc, on dira pie alezan. 

Aussi dans la rubrique :

Choisir son cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider