Sommaire

La bonne position du cavalier est plus difficile à acquérir que l'on pourrait le croire. Pourtant, c'est une étape indispensable pour pratiquer certaines disciplines équestres comme le dressage ou le saut d'obstacle.

Pourquoi la position du cavalier est-elle importante ?

Dans les hautes écoles, comme l'École nationale d'équitation (ENE), il est impératif d'avoir une excellente position à cheval afin d'être en parfaite osmose avec sa monture. En effet, la position du cavalier est ce qui vous permet de :

  • communiquer avec votre cheval de manière sereine et à l'écoute, grâce à un corps souple et décontracté et des mains légères.
  • maintenir votre équilibre ;
  • être en sécurité.

Rien ne s'obtient par la force en matière d'équitation. On le remarque d'ailleurs tout de suite lors de concours de dressage de bon niveau. Le cavalier fait corps avec sa monture ; tous deux sont en complète harmonie. En outre, rien ne transparaît durant les exercices et pourtant tout est dans la stabilité de l'équilibre du couple.

Définition d'une bonne position à cheval

La bonne position du cavalier s'acquière au fil du temps et après de nombreux cours d'équitation.

Conseils du moniteur

Votre moniteur est là pour vous aider à corriger votre mauvaise position et vos points faibles. Une mauvaise position fera un mauvais cavalier. Écoutez donc votre moniteur quand il vous dit de vous redresser, de ne pas vous avachir dans la selle, de regarder droit devant vous. S'il le répète souvent, c'est pour votre bien et pour que vous progressiez.

L'assiette du cavalier

La position du cavalier change selon l'allure du cheval. Cependant, une bonne position passe par ce que l'on nomme une bonne « assiette » (surface d'appui sur le dos du cheval) qui doit être travaillée de façon constante. Sans une assiette correcte, vous n'obtiendrez pas une bonne position du cavalier. Pour cela, voici quelques conseils :

  • Il faut bien répartir le poids de son corps dans la selle quand on est assis. Cela permet de bien accompagner et de maîtriser les mouvements du cheval.
  • Une bonne assiette est souple. Soyez donc détendu, car c'est le message que vous devez faire passer à votre monture.

Le b.a.-ba d'une bonne position

Pour avoir une bonne position à cheval, il est essentiel de suivre les conseils suivants  :

  • Le cavalier se tient droit dans sa selle sans être rigide.
  • Les fesses sont lourdes et avancées dans la selle.
  • Les jambes sont molles et les genoux légèrement ouverts.
  • Les reins sont un peu cambrés.
  • Les épaules sont fixes, mais descendues.
  • La tête est droite, le regard haut. On regarde droit devant soi.
  • Les bras se placent naturellement près du corps.
  • La main est fixe, mais légère. On « discute » avec le cheval à travers ses doigts.
  • Les chevilles sont souples, les talons orientés vers le bas. Le pied ne doit jamais être enfoncé totalement dans l'étrier ; c'est plus prudent en cas de chute.

Position du cavalier : la mise en selle

La mise en selle est généralement réservée aux débutants pour acquérir une bonne assiette. Mais ce genre d'exercice, certes fastidieux, constitue une bonne révision pour les cavaliers confirmés. En effet, la mise en selle réalisée sans étrier et aux trois allures (pas, trot et galop) offre 3 avantages : corriger les défauts, les mauvaises habitudes et les raideurs ; acquérir les bons automatismes de la meilleure position à cheval et être souple tout en étant tonique.

Une heure de mise en selle fait souffrir, mais on en retire un véritable bénéfice au bout de quelques séances. 

Position du cavalier : 3 conseils

Pour avoir une bonne position à cheval, il ne faut pas hésiter à se remettre en question ; refaire de la mise en selle et être attentif, volontaire et persévérant pour devenir un bon cavalier.

Une bonne position à cheval est un atout majeur de la communication entre le cheval et son cavalier.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider