Sommaire

Malheureusement, vous ne disposez pas d'une propriété bénéficiant d'une pâture d'un minimum de 5 000 m² par cheval, d'un box et/ou d'un abri pour héberger votre compagnon.

Vous devrez donc vous lancer dans la recherche d'un endroit confortable ayant les structures spécialisées et sécurisées pour accueillir et veiller sur votre cheval quotidiennement.

La pension pour chevaux est la solution parfaite pour faire garder votre animal.

En quoi consiste la pension pour chevaux ?

L'équidé est un animal fragile qui demande beaucoup d'attention. Il devra être hébergé dans un endroit clos et sécurisé.

La pension pour chevaux est la structure idéale pour héberger, veiller et s'occuper quotidiennement de votre compagnon. Elle assure la garde de votre cheval.

Les personnes qui peuvent accueillir votre cheval sont :

  • Exploitant agricole ou particulier : ils peuvent vous louer un champ pour loger votre cheval. Sachez que ces derniers ne sont pas en charge de s'en occuper, c'est à vous de veiller sur votre cheval et d'assurer les soins nécessaires. L'agriculteur peut apporter le foin à votre compagnon et jeter régulièrement «un coup d'œil» pour savoir si tout va bien.
  • Centre équestre : il est spécialisé dans l'hébergement et la pension pour chevaux.

Quels sont les différents modes d'hébergement ?

Plusieurs solutions d'hébergement vous seront proposées À vous de choisir celle qui conviendra le mieux au mode de vie de votre cheval.

Le box

Il peut être situé à l'intérieur ou à l'extérieur de l'écurie :

  • à l'extérieur :
    • le cheval peut regarder dehors, il s'ennuie moins ;
    • le box est bien aéré.
  • à l'intérieur :
    • la ventilation n'est pas la même qu'à l'extérieur ;
    • il ne bénéficie que de la lumière intérieure ;
    • le cheval sera mieux protégé des intempéries de l'hiver ;
    • votre compagnon peut s'ennuyer car il a moins de contact.

La taille du box :

  • le box doit être assez large pour pouvoir accueillir aussi bien un cheval qu'un poney ;
  • sa surface se situe en général entre 9 et 12 m² (taille réglementaire au minimum de 9 m²) ;
  • la hauteur est d'environ 3 m pour permettre une bonne ventilation.

Le sol du box :

  • il est résistant et imperméable aux urines et à l'humidité ;
  • pour une bonne adhérence et une bonne isolation, le box sera recouvert de paille ou de sciure, ce qui permettra au cheval d'avoir une bonne litière pour se reposer.

Les accessoires : le box est équipé :

  • d'une mangeoire ;
  • d'un panier ou d'un endroit propre pour déposer le foin ;
  • d'un abreuvoir.

La pâture ou le pré

Ce type de pension est plus adapté aux chevaux vivant en liberté. Sa surface est au minimum de 5 000 m² par cheval. Choisissez là avec beaucoup d'herbes :

  • le pré doit être équipé impérativement d'un grand abri pour protéger le cheval des intempéries et des fortes chaleurs de l'été. L'entrée de l'abri doit être contraire aux vents dominants ;
  • le cheval est un animal grégaire supportant difficilement la solitude ; la situation de deux chevaux vivant ensemble au pré est idéale pour leur moral ;
  • un endroit sera aménagé pour recevoir le foin ;
  • de l'eau à volonté doit être disponible pour que le cheval puisse boire.
  • Le pré est impérativement clos et sécurisé.

Le paddock

  • C'est un endroit clos permettant au cheval de se détendre en liberté ;
  • le sol n'est pas forcément herbeux ;
  • dans ce cas, il est utilisé en complémentarité du box.

Quelles sont les formules de pensions proposées ?

Une fois que vous aurez choisi le mode d'hébergement adapté à votre cheval, vous pourrez opter pour différentes formules :

  • Le box
    • le cheval est hébergé au box 24 h sur 24
    • il ne se détend que lorsqu'il travaille ou quand il part en promenade.
  • Le box avec paddock et/ou pré
    • le cheval dort au box ;
    • dans la journée, il est sorti au pré ou au paddock pour se défouler.
  • Le pré
    • en toute saison, le cheval vit continuellement au pré et en liberté ;
    • prévoyez une couverture pour le protéger des pluies, du vent et du froid.

Pension pour chevaux : quelles sont leurs missions ?

Le cheval demande des soins et une attention quotidienne.

Confort et environnement

  • au box : une litière confortable et propre pour pouvoir se reposer ;
  • au pré : un abri pour se protéger des intempéries et des chaleurs de l'été.

Alimentation

La personne en charge de votre cheval assure son alimentation qui est saine et équilibrée.

  • au box  :
    • il est nourri, en général, deux fois par jour avec du foin ;
    • une ration complémentaire si nécessaire (granulés, avoine, floconnés)
    • avec de l'eau à disposition.
  • au pré :
    • du foin à volonté, sauf l'été si le pré est doté de beaucoup d'herbes grasses ;
    • une ration complémentaire si nécessaire, en cas de grand froid ou de travail intensif
    • de l'eau à volonté.

Entretien et hygiène

  • au box :
    • il est impératif que le box soit curé et nettoyé quotidiennement ;
    • sa litière complète doit être changée autant que c'est nécessaire pour éviter la propagation de maladies.
  • Au pré :
    • ce dernier est entretenu régulièrement (mauvaises herbes ou souches arrachées) ;
    • votre compagnon ne doit pas patauger dans la boue en cas de fortes pluies ;
    • il ne doit pas y avoir de détritus ou d'éléments pouvant blesser le cheval ;
    • les clôtures sont réparées autant que c'est nécessaire pour éviter les fugues ou les blessures ;
    • les chevaux sont quelquefois changés de pâture pour permettre au pré de se «reposer» et à l'herbe de repousser.

Les soins apportés au cheval

En général, c'est à vous d'assurer cette tâche qui doit être un plaisir et permet de tisser des liens avec votre compagnon :

  • brosser et nettoyer votre cheval régulièrement (avant et après le travail) ou simplement quand il est sale ;
  • curer et entretenir ses sabots au quotidien : le ferrage est à prévoir toutes les 6 à 8 semaines ;
  • veiller à sa santé et protégez le, n'attendez pas la dernière minute car vous serez obligé de contacter le vétérinaire ;
    • les vaccins sont à faire annuellement,
    • le vermifuge quatre fois par an.

Pension pour chevaux : puis-je utiliser les structures du club ?

Le centre équestre est la solution idéale pour faire garder votre cheval car bien souvent, vous avez à votre disposition la structure et la logistique du club.

  • la carrière, le manège ou le rond de longe  pour travailler votre cheval ;
  • les douches pour laver votre compagnon ;
  • des casiers pour ranger vos affaires ;
  • la boîte à pharmacie en cas de besoin et un box disponible si votre cheval vivant au pré est malade temporairement.

Les moniteurs et les palefreniers sont aussi à votre disposition, n'hésitez pas à leur demander des conseils, ils sont là pour vous appuyer et vous aider.

Pension pour chevaux : la réglementation

Nous aborderons seulement la réglementation de la pension pour chevaux et non la réglementation et la législation liée à la gestion d'un centre équestre qui est beaucoup plus complexe.

La pension pour chevaux fait partie de la réglementation de la législation rurale liée aux activités agricoles (article L.722-1 du code rural, loi du 23/02/2005).

La personne gardant votre cheval peut avoir une activité qui sera déclarée :

  • en nom propre ;
  • en SARL ;
  • en association.

Dans tous les cas, elle doit contracter une assurance RC professionnelle qui couvrira les risques d'accident liés seulement à la garde du cheval.

Un contrat sera établi en bonne et due forme signé des deux parties reprenant :

  • ce qui est compris dans votre pension (hébergement, nourriture, etc.) ;
  • les droits et les devoirs de chacun.

Pension pour chevaux : quels sont les tarifs

Les tarifs sont très variables selon le type d'hébergement, la formule et les options choisies.

La situation géographique et les infrastructures proposées par le club ont aussi leur importance.

N'oubliez pas de rajouter au prix de votre pension

  • les frais vétérinaires ;
  • le ferrage (toutes les 6 à 8 semaines) ;
  • le vermifuge (4 fois par an) ;
  • l'alimentation apportée par vos soins ;
  • des accessoires utiles à son bien-être (couverture, tapis, selle, licol, filet...) ;
  • ainsi que sa retraite bien méritée.

Alors à vos calculettes avant de vous lancer dans cette superbe aventure !

Type de garde Prix mensuel(à titre indicatif) Observations
Box 190 € à 400 € Entretien et nourriture compris.
Box pré ou box paddock 240 € à 500 € Entretien du box et nourriture comprise.
Pré 80 € à 180 € Le cheval vit dehors toute l'année.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider