Sommaire

Le paddock correspond à un enclos où le cheval peut se promener. Il en existe de différentes sortes, dont le plus courant est le paddock de détente où le cheval peut prendre l'air après une nuit ou plusieurs jours enfermé dans son box. Il est l'autre alternative au pré.

Définition d'un paddock

Le paddock a une superficie beaucoup plus réduite qu'un pré mais il permet au cheval de se détendre durant la journée ou pendant quelques heures :

  • Sa taille approximative est d'environ 20 x 30 m.
  • Le cheval doit pourvoir s'abreuver à volonté.
  • En ce qui concerne la clôture, elle doit être réalisée dans des matériaux qui ne blessent pas le cheval
  • Le sol doit respecter les critères suivants :
    • Il peut être du sable, de la terre ou de l'herbe.
    • Il doit être stable et non pentu. 
    • Dans tous les cas, il est indispensable de retirer les crottins régulièrement, car les risques sanitaires sont plus élevés que dans un pré. 

Afin d'aménager des paddocks, la structure hippique divise des grands champs en plusieurs parcelles :

  • Ils peuvent accueillir un cheval voire deux chevaux qui s'entendent très bien. 
  • L'idéal est d'avoir un paddock attenant au box. Le cheval peut aller et venir quand il veut, c'est une semi-liberté.

Les avantages du paddock

Excellente alternative à l'enfermement quotidien du cheval au box, le paddock constitue en quelque sorte son espace de jeu et de socialisation car :

  • Le cheval se défoule en sortant du box. Il prend l'air, se roule et trottine. 
  • Il participe à la vie du club car il voit ce qu'il se passe à l'extérieur.
  • Il établit des liens sociaux avec ses congénères logés à proximité.

Le paddock est aussi un espace très pratique pour y accueillir un cheval convalescent ou une jument avec son poulain, sachant qu'il est alors plus facile de les contrôler et/ou de les surveiller. 

Autres types de paddock

On distingue d'autres genres de paddock qui ont une utilité beaucoup plus spécifique, comme le paddock pour le CSO et le paddock pour les chevaux de course.

Paddock pour le CSO

Avant un concours de saut d'obstacles ou une compétition, il est essentiel que le cavalier détende le cheval au paddock. La structure hippique qui organise le concours met à la disposition des cavaliers un grand paddock équipé de plusieurs obstacles. Ses principales caractéristiques :

  • Il offre la possibilité d'échauffer et de détendre les chevaux avant de se lancer dans l'épreuve.
  • Le sol est souvent du sable, plus rarement de la terre.

Paddock pour chevaux de course

Avant et pendant les courses hippiques, on présente les chevaux (en main, soit non montés) et les jockeys aux parieurs et au public dans un paddock. Cela permet à ces derniers de juger :

  • de la qualité ;
  • du mental ;
  • de la complicité du couple cavalier/cheval.

Après la course, le cheval rejoint le paddock.

Paddock ou pré ?

L'idéal est d'avoir un pré pour accueillir son cheval. Il constitue en effet l'hébergement qui convient le mieux au mode de vie de nos équidés, sachant que sa surface est au minimum d'1 hectare. Toutefois, si l'on n'habite pas à la campagne, il est très difficile de dénicher ce type d'espace. Cela explique pourquoi de nombreuses structures équestres optent pour le paddock.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire