Sommaire

Avant de monter à cheval, il est impératif de préparer correctement votre monture, mais aussi de créer des liens privilégiés avec elle. Cela permet d'aborder le cours d'équitation avec beaucoup plus de sérénité. Vous apprendrez ensuite à bien vous positionner et à maîtriser les différentes allures.

Monter à cheval : les préparatifs

Votre moniteur vous demande d'arriver au minimum 30 minutes avant de débuter le cours d'équitation. Cela présente 3 avantages : savoir quel cheval vous est attribué ; prendre le temps de le préparer sans stress et faire plus ample connaissance avec lui, surtout si c'est la première fois que vous le montez.

Quand on est débutant, on a tendance à demander aux autres cavaliers ce qu'ils pensent du cheval qui nous est destiné. Or, il est conseillé de vous faire votre propre opinion et de ne pas écouter les avis négatifs du type : il est sournois, il est vicieux, il donne des « coups de cul » ou il fait tomber tout le monde. Cela n'aura d'autre conséquence que de vous déstabiliser. Au contraire, gardez en tête ces conseils :

  • Si votre moniteur vous a attribué cette monture, c'est que vous êtes tout à fait capable de la monter.
  • Ayez confiance en vous et tout se passera bien !
  • Peut-être que ces cavaliers, qui n'aiment pas le cheval que vous allez monter, n'ont tout simplement pas su le diriger et prendre le temps de faire connaissance avec lui.

Comment équiper son cheval avant de le monter ?

Matériel nécessaire

Vous connaissez le cheval qui vous est destiné, il ne vous reste plus qu'à aller le chercher pour le préparer. N'oubliez pas de prendre son propre équipement à la sellerie. Celui-ci se compose généralement du licol et de la longe pour aller le chercher ; d'un tapis de selle et d'une selle ; de son filet.

Quant au matériel de pansage, il est prévu pour tous les chevaux du club. Il suffit donc de prendre ce dont vous avez besoin, si vous ne disposez pas de votre propre matériel.

Lire l'article Ooreka

Panser son cheval

Avant d'être sellé et bridé, votre cheval doit être impeccablement propre, sans paille dans la queue. Véritable moment privilégié entre l'animal et le cavalier, panser son cheval a 3 fonctions :

  • Cela permet de lui faire la toilette avant de l'harnacher.
  • Cela le détend tout en activant la circulation du sang.  
  • C'est également l'occasion de détecter toute anomalie ou blessure.

Pour panser son cheval correctement, on a besoin de :

  • un cure-pied pour bien nettoyer le dessous des sabots ;
  • une étrille, très utile quand le cheval est très sale, car elle sert à retirer la poussière, la boue et à décoller les poils.
  • une brosse dure nommée « bouchon » qui nettoie bien la robe du cheval. Attention, il ne faut pas l'utiliser sur un cheval tondu ou à la peau sensible.
  • une brosse douce qui termine le pansage et fait briller le poil.

On peut aussi utiliser une éponge propre pour lui nettoyer les yeux et ensuite les naseaux ; une brosse type peigne pour démêler la crinière et la queue.

Lire l'article Ooreka

Comment seller son cheval ?

Le pansage terminé, il vous faut seller votre cheval. Voici comment procéder :

  • Mettez votre tapis de selle délicatement sur son dos : il doit être posé sans faire de plis, en avant et en recouvrant son garrot. Certains cavaliers rajoutent des amortisseurs.
  • Ensuite, on positionne la selle doucement sur le tapis. Elle doit être placée derrière le garrot pour ne pas le blesser.
  • Puis, on dégarrote, c'est-à-dire que l'on tire vers le haut l'avant du tapis de selle pour bien dégager le garrot.
  • Ensuite, on sangle en plusieurs fois et doucement, sachant que le cheval a tendance à se gonfler quand on s'apprête à le seller. À noter : une sangle bien positionnée est une sangle placée à une largeur de main de l'arrière du coude du cheval. Cela évite de le gêner lors de ses déplacements et de le blesser durant la reprise.
  • La selle est maintenant bien ajustée sur le dos du cheval. Il vous reste à régler les étriers à la bonne hauteur. Pour y parvenir, on descend les étriers et on ferme le poing sur le haut de l'étrivière en étendant son bras. L'étrier doit arriver sous votre aisselle pour être à la bonne hauteur.

Comment brider son cheval ? 

Brider un cheval semble compliqué pour un débutant car il doit souvent mettre le mors dans la bouche du cheval au moyen de son pouce. Détendez-vous, cela n'a rien de difficile ! Voici les étapes à suivre :

  • Placez-vous à l'avant gauche du cheval et passez les rênes par-dessus son encolure.
  • Prenez le haut du filet dans votre main gauche. Puis, votre main droite doit passer en dessous de la gorge du cheval pour se placer délicatement sur son chanfrein (zone allant de la ligne des yeux aux nasaux) afin que la tête du cheval ne bouge pas lorsque vous le bridez.
  • Très doucement, vous positionnez le filet en veillant à bien ajuster le mors dans la bouche du cheval. Si ce dernier n'ouvre pas la bouche pour recevoir le mors, placez votre pouce gauche dans la partie sans dent qui se situe à la commissure des lèvres. Effectuez une légère traction vers le bas.
  • Une fois le mors dans la bouche du cheval, ajustez la têtière sur sa tête en la plaçant une oreille après l'autre.
  • La dernière étape consiste à ajuster correctement la sous-gorge. Vous devez pouvoir passer deux à trois doigts. Il en est de même pour une muserolle bien ajustée.

Comment monter à cheval ? 

Une fois votre cheval équipé, vous allez vous diriger dans le manège (endroit couvert où l'on pratique l'équitation). Arrivé dans ce lieu, placez-vous à gauche de votre cheval et procédez de la manière suivante pour monter votre cheval :

  • Vérifiez le sanglage. Si besoin, n'hésitez pas à le resangler.
  • Avant de monter, vos rênes doivent être bien ajustées pour que le cheval ne bouge pas. Tenez-les dans votre main gauche, puis positionnez votre pied gauche dans l'étrier. 
  • Pliez votre genoux et élevez-vous doucement pour enfourcher votre cheval tout en passant la jambe droite de l'autre côté.

Comment descendre de cheval ?

Votre leçon est terminée. Pour descendre du cheval, ce n'est pas compliqué, même si vous êtes sur un grand cheval. Pour cela, dès que votre monture est statique, conservez les rênes dans la main gauche. Retirez vos pieds des étriers. Penchez votre corps à gauche de la monture. Basculez votre jambe droite en arrière, sans toucher la croupe du cheval. Enfin, mettez pied à terre.

Il ne vous reste plus qu'à vous occuper tranquillement de votre compagnon pour le récompenser de son travail.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider