Sommaire

Vous avez décidé de faire pouliner votre jument ? Outre l'intérêt d'élever et éduquer un poulain, il est essentiel de connaître et comprendre tous les rouages de la gestation de la jument. Beaucoup de temps et d'argent seront aussi à consacrer à la jument et à son petit. Des connaissances à la fois réglementaires et techniques sont indispensables.

Gestation de la jument : les organes sexuels

La puberté de la jument a lieu vers 15 à 18 mois ; il en est d'ailleurs de même pour l'étalon. Les organes sexuels de la jument sont les suivants :

  • les ovaires,
  • les trompes de Fallope,
  • l'utérus,
  • la cervix,
  • le vagin,
  • la vulve.

Pour être fécondée, la jument doit être en chaleur. Cette période revient à intervalles réguliers qui sont de 18 à 21 jours. C'est à ce moment-là qu'on lui présentera son partenaire (l'étalon), choisi avec la plus grande précaution.

Durant le cycle sexuel, les œufs de l'ovaire naviguent dans les trompes de Fallope pour aider à la fertilisation. Ce sont les testicules du cheval qui produisent les spermatozoïdes.

Jument en chaleur : comment savoir si elle est réceptive  ?

Pour savoir si la jument sera réceptive au mâle et si elle est bien en chaleur, il faut observer son comportement. Certains signes déterminants ne trompent pas :

  • des jets d'urine fréquents ;
  • sa position est souvent campée ;
  • elle lève la queue ;
  • on remarque un clignement de la vulve.

Décrypter si la jument a bien été fécondée ?

Pour être sûr que la jument ait bien été fécondée, le vétérinaire procède à un prélèvement d'échantillon de sang ou d'urine après 45, 100 et 120 jours. Il faut savoir qu'une jument fécondée peut avoir ses chaleurs 6 semaines après l'accouplement ; il est donc essentiel de faire le test.

Le vétérinaire, ou le haras, utilise aussi l'échographie qui est une manière fiable de savoir si la jument est fécondée, mais également pour suivre l'évolution de sa gestation.

La vie de la jument pendant la gestation

La gestation dure environ 11 mois, de la fécondation jusqu'à la naissance. Il est plus prudent pendant toute cette période d'éviter :

  • toute sorte de stress ;
  • les vaccins ;
  • monter ou faire travailler la jument, notamment pendant le laps de temps permettant de savoir si elle est « pleine », et surtout après le 5e mois.

Les éleveurs ou les haras préfèrent généralement d'ailleurs garder l'animal pendant plusieurs semaines avant de le renvoyer à son propriétaire. Durant la gestation, la jument n'a pas réellement besoin de soins particuliers. Excepté une alimentation beaucoup plus nourrissante et des préparations vitaminées, voire de l'huile de foie de morue enrichie.

Bien entendu, on n'héberge pas la jument avec des hongres qui risqueraient de l'ennuyer. Elle pourrait perdre son petit. On privilégiera un endroit calme et isolé pour son bien-être.

Quel budget consacrer à ma poulinière ?

Prévoyez un budget important avant de décider de faire pouliner votre jument, car vous devrez prendre en compte :

  • le coût de la saillie, qui peut s'avérer très élevé si papa est un véritable champion ;
  • les frais vétérinaires, comme les prises de sang et consultations diverses pour déceler défauts héréditaires ou autres maladies génétiques ;
  • l'entretien, le transport et l'hébergement de la jument chez l'éleveur, ou au haras, pendant plusieurs semaines.

Au final, le coût peut s'élever à plusieurs milliers d'euros.

Aussi dans la rubrique :

Santé du cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider