Sommaire

Dans toutes les races de chevaux, il existe des étalons. Ils sont choisis avec beaucoup de soin pour obtenir de beaux poulains en meilleure santé possible, voire de futures graines de champions !

Quelle différence entre un étalon et un hongre ?

L'étalon est l'animal reproducteur. On le nomme aussi « entier », ce qui veut dire qu'il est non castré. Il est donc choisi et utilisé pour saillir les juments. Il est généralement enregistré auprès des haras nationaux en tant qu'étalon reproducteur, répertorié en catégories que nous verrons plus bas. C'est un animal dominant qui, en liberté, est prêt à en découdre avec tout éventuel concurrent qui l'empêcherait de compter fleurette à une jument. 

En revanche, le cheval hongre est lui castré. Plus docile de caractère, il est plus facile à maîtriser qu'un entier. Il est par conséquent souvent privilégié pour travailler dans les centres équestres.

Bien entendu, l'étalon est hébergé dans un box et seul dans un paddock. On ne l'introduit surtout pas dans un troupeau de juments ou hongres, pour éviter toute catastrophe !

Choix de l'étalon

Revenons sur l'enregistrement officiel auprès des haras nationaux. L'étalon est donc répertorié en trois catégories :

  • Étalon reproducteur approuvé : il est approuvé reproducteur par sa race, sachant qu'il a des critères bien définis.
  • Étalon reproducteur autorisé : tous les ans, il est autorisé à saillir un nombre déterminé à l'avance de juments de races précises, voire des poulinières de toutes races.
  • Étalon reproducteur accepté : celui-ci n'a pas de race déterminée, il a la possibilité de saillir autant de juments, de toutes races, que le souhaite le propriétaire

Vous souhaitez faire pouliner votre jument ? Optez pour un bel étalon ! Sa beauté et sa bonne forme seront autant de chances de transmission à son poulain. Sachez en revanche que plus l'étalon sera de qualité, et s'il a remporté des prix, plus la saillie sera onéreuse. Choisissez un éleveur ou un haras reconnu afin d'éviter tout risque de tares héréditaires et méfiez-vous des éleveurs novices.

Un étalon d'excellente qualité permettra même que sa semence soit récupérée pour une ou plusieurs inséminations artificielles. 

En conclusion, l'étalon est un animal précieux qui demande beaucoup de soins et d'attention. Ce n'est toutefois pas un animal dangereux, quand on sait le maîtriser et se faire respecter. 

Qu'est-ce-qu'un étalonnier ?

L'étalonnier a plusieurs « casquettes ».

  • Il est chargé de la reproduction des équidés, mais aussi de produire des étalons sélectionnés pour les vendre ultérieurement. L'étalonnier peut donc être aussi un éleveur d'étalons.
  • Il peut également réaliser des montes privées avec son propre troupeau de juments et d'étalons.
  • Enfin, il propose les services de ses étalons pour saillir des poulinières par montes publiques.

Globalement, son rôle est donc de vendre et d'assurer les saillies de ses étalons pour lui-même ou pour le compte d'un tiers.

Aussi dans la rubrique :

Santé du cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider