Clôture pour chevaux

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Que ce soit pour entourer un paddock ou un pré, la clôture pour chevaux doit être solide et réalisée avec un matériau qui ne blesse pas le cheval. En outre, celle-ci est vérifiée régulièrement et entretenue. 

Utilité d'une clôture pour chevaux

Pour entourer et fermer votre pré ou votre paddock, il est indispensable d'opter pour une clôture solide, fabriquée avec du matériel de qualité. Même si votre pâture est entourée d'une clôture naturelle comme des haies massives ou des arbres très touffus, cela n'est pas suffisant car le cheval peut s'échapper. La clôture doit donc :

  • protéger, sécuriser le cheval et surtout ne pas le blesser ; 
  • être considérée comme un mur transparent infranchissable ;
  • être respectée car :
    • l'espace de vie du cheval est spacieux, agréable ;
    • le cheval a de la nourriture et de l'eau à volonté.

Quel type de clôture choisir ?

Le paradoxe d'une bonne clôture est qu'elle doit empêcher le cheval de s'échapper de son enclos tout en étant capable de céder si ce dernier, pris de panique, fonce dessus brutalement. Dans le cas contraire, cela peut provoquer des blessures graves, voire irréversibles. Il existe 5 types de clôtures qui peuvent répondre à cette attente.

En fil plastique (rond ou ruban)

Un ruban plastique de 4 cm de large est conseillé car il est visible. Son seul défaut est la prise au vent dû à sa largeur. Optez pour des bords renforcés qui lui donneront une durée de vie plus longue.

La cordelette

Utilisée couramment, la cordelette permet de réaliser une bonne clôture. L'inconvénient est sa résistance à la pression du cheval, si celui-ci prend peur et se jette sur la clôture :

  • soit il bloque dessus et peut se blesser ;
  • soit il détruit le tout sur son passage.

Le fil électrifié

Le fil électrifié est pratiquement indispensable et souvent utilisé pour doubler une clôture. Cependant, il peut avoir quelques inconvénients :

  • Sur un terrain accidenté, le courant peut avoir des difficultés à passer correctement, sachant que les fils doivent être bien tendus et celui du bas parallèle au sol.
  • En cas de fil très distendu, le cheval peut sauter la clôture, surtout sur des forts dénivelés.
  • N'hésitez pas à bien vérifier régulièrement votre clôture électrique, une végétation dense au contact des fils électriques peut créer une mise à la masse.

Les barrières et/ou clôtures en bois ou PVC

Si vous avez les moyens, ce type de clôture est beaucoup plus solide et esthétique. L'inconvénient majeur est qu'elles sont très onéreuses. En outre, pour celle fabriquée en bois, les chevaux grattent ou mangent la clôture sur la durée, ce qui peut faire dépasser des échardes.

Clôture en béton

Bien entendu, la clôture en béton est très résistante sachant qu'elle est constituée de poteaux et de lisses renforcés par un ferraillage interne. Il est préférable de la peindre en blanc pour que les chevaux la voient aussi bien de loin que de près. 

Poser une clôture pour chevaux

Vous avez choisi votre clôture, il vous reste maintenant à la poser. Procédez de la manière suivante :

  • Pour entourer votre prairie, plantez tous les 3 à 5 mètres environ vos piquets. 
  • Réalisez 3 rangées de fil, de cordelette ou de ruban. Vous allez donc avoir 3 hauteurs :
    • La plus haute doit être entre 1,30 et 1,50 m de hauteur pour que le cheval ne puisse pas sauter.
    • Celle du bas doit être à 40 cm au-dessus du sol pour que l'animal ne passe pas dessous. 
  • N'oubliez pas l'emplacement pour le portail qui doit être très solide, en acier galvanisé ou en bois ; certains modèles étant même réglables :
    • Prévoyez une ouverture minimum de 1,40 m.
    • Pensez à bien fermer votre portail. 

Il est plus judicieux d'opter pour une clôture mixte. Par exemple : on intervertit une rangée en ruban et une autre en lisse de bois. L'idéal est de doubler la clôture de ruban électrique en vissant les isolateurs sur les piquets pour recevoir le ruban électrique. 

Qu'en est-il de la réglementation ? 

Pour réaliser une clôture équestre, il est important de se référer à :

  • la réglementation du Code rural définissant les dispositifs généraux concernant la protection et le respect de l'animal (article R- 214-17 et article R 214-18 du Code rural) ;
  • l'article A. 322-125 du Code du sport qui concerne les matériaux de construction et les clôtures qui doivent être conçus de manière à ne pas être une cause d'accident.

Cependant, il n'y a pas de règlement particulier concernant la hauteur, la forme ou la nature des clôtures pour garder des équidés.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider