Sommaire

Une violente douleur vous envahit l'estomac, un grand vide s'installe... Vous venez de perdre votre cheval, malade depuis tout juste dix jours. Au-delà de la tristesse ou du choc, que faire de son cheval mort ? Que va devenir sa dépouille et quelles sont les démarches et formalités à effectuer ? Vous avez le choix entre l'équarrissage et l'incinération.

Équarrissage du cheval

Quelles sont les modalités ?

Démarche difficile, l'équarissage consiste à faire enlever votre animal par une société spécialisée. Si le cheval est impropre à la consommation, l'animal est alors dépecé pour en récolter la peau, les os ou la graisse.

La déclaration au SIRE (système d'information relatif aux équidés) de la mort du cheval est obligatoire. Ainsi, lors de la venue de l'équarisseur, remettez-lui le carnet d'identification du cheval pour permettre l'enregistrement du décès de l'équidé au SIRE. Il est chargé de toutes ces démarches administratives.

Vous pouvez aussi contacter l'ATM équidés ANGEE. Cet organisme pourra vous aider à passer ce cap souvent difficile. De plus, cet organisme a pu négocier les tarifs des équarrisseurs selon les départements.

Les tarifs d'équarissage

Les prix varient énormément d'un département à l'autre et il dépend du tonnage et de la distance parcourue pour chaque ramassage :

  • de 105 à 550 € pour un cheval de selle ;
  • de 200 à 650 € pour un cheval de trait ;
  • de 100 à 250 € pour un poney.

La crémation

Si vous avez opté pour la crémation, la dépouille de votre cheval est incinérée avec d'autres animaux, comme des chiens ou des chats. Les cendres sont ensuite remises à un centre d'enfouissement technique réglementé par la loi.

Les informations clés à retenir sur la crémation :

  • Il vous est impossible de récupérer les cendres de votre cheval car la législation française l'interdit. Toutefois, le crématorium peut vous proposer de recueillir quelques cendres de l'ensemble des animaux incinérés, pour vous permettre de garder un souvenir de votre cheval. 
  • La crémation est beaucoup plus onéreuse que l'équarrissage. Comptez entre 1 000 à  1 500 € pour un animal de 600 kg, sans oublier d'ajouter les frais de transport.
  • La société gérant l'incinération de votre animal s'occupe des formalités administratives.

Le cimetière des chevaux 

En France, il n'existe pas de cimetière équin. En revanche, le cimetière animalier de Saint-Leu-d'Esserent, dans l'Oise, autorise l'inhumation des animaux de plus de 50 kg.

Comptez environ 2 000 € pour enterrer votre cheval, hors frais de transport, auquel il faut ajouter à peu près 300 € par an pour la concession. 

Aussi dans la rubrique :

Santé du cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider