Sommaire

De nombreux centres équestres, plus ou moins sérieux ou professionnels, sont implantés dans l'hexagone. Il est donc essentiel de ne pas se tromper si l'on souhaite avoir un enseignement de qualité pour bien progresser à cheval. En outre, le prix d'un cours d'équitation n'est pas négligeable dans le quotidien d'un cavalier.

Comment choisir son centre équestre ?

Tout d'abord, une structure sérieuse et professionnelle doit être agréée par la FFE (Fédération française d'équitation). On peut obtenir la liste auprès de cet organisme. L'idéal serait d'avoir près de chez vous un centre équestre possédant le label équitation, sachant que ce dernier est dans l'obligation de respecter des normes spécifiques. Pour ne pas se tromper, l'impasse ne doit pas être faite sur 7 points importants :

  • les infrastructures ;
  • l'enseignement, les horaires et le niveau des cours ;
  • les chevaux ;
  • les disciplines enseignées ;
  • les services, l'accueil proposés par le club ainsi que l'ambiance qui s'en dégage ;
  • le lieu d'implantation (localisation) ; 
  • le prix.

Critères de sélection d'un centre

Les infrastructures 

Les infrastructures doivent être :

  • impeccables, car c'est un gage de qualité et de propreté.
  • éclairées et sécurisées, car il en va du confort des cavaliers et des équidés.

Les installations se composent essentiellement :

  • D'espaces de travail qui, s'ils sont spacieux, permettent un travail agréable en groupe. Le sol du manège et des carrières a aussi son importance ; le cheval ne devant pas s'enfoncer dans le sol lors des séances de travail. Ces espaces correspondent à :
    • un manège couvert (préférable par temps de pluie) ;
    • une carrière voire deux, cette dernière pouvant être plus adaptée au saut, par exemple ;
    • un rond de longe, même si cela n'est pas indispensable.
  • Des écuries et plus particulièrement des boxes, stalles des chevaux doivent être irréprochables sous peine de véhiculer des maladies. N'hésitez pas à jeter un coup d'œil pour voir si les boxes sont régulièrement faits. Pas de crottins dans les allées, l'abreuvoir et les mangeoires sont très propres, c'est bon signe !
  • D'autres installations comme le bureau, le club house, la sellerie où sont entreposés le matériel des chevaux et la partie pharmacie. Ces parties doivent être agréables. La sellerie est bien entretenue et il en est de même pour le matériel des chevaux comme l'harnachement. 

L'enseignement

Renseignez-vous bien sur l'enseignement, les horaires et les niveaux des cours d'équitation au sein du centre. Tout d'abord, il est fondamental d'avoir un ou plusieurs moniteurs compétents et à la hauteur qui doivent tous être diplômés d'État. Pour avoir un aperçu :

  • Assistez à un ou plusieurs cours pour apprécier ou pas la façon d'enseigner du moniteur :
    • Les exercices sont-ils bien expliqués ?
    • Des conseils sont-ils donnés à chaque cavalier durant la séance ?
    • Le niveau des cavaliers est-il homogène ?
  • N'hésitez pas aussi à poser des questions sur :
    • les horaires des cours (en journée, en soirée, en week-end) ;
    • le nombre de cavaliers durant le cours : une séance de travail est intéressante et profitable quand on n'est pas trop nombreux, car le moniteur a le temps de s'occuper de tous les cavaliers.

Les disciplines proposées

Chacun possède sa discipline de prédilection. Certains préfèrent s'orienter vers le dressage, d'autres vers le saut, tandis que d'autres cavaliers choisiront l'équitation d'extérieure (endurance ou randonnée). Choisissez donc un centre équestre qui propose la discipline qui vous plaît. Dans le cas contraire, vous risquez de vous ennuyer très rapidement. 

Les chevaux de club

Il est capital que le club prenne soin de sa cavalerie :

  • Les chevaux doivent être en bonne santé et bien entretenus. Ce n'est pas parce que l'on est un cheval de club que l'on n'a pas fière allure.
  • Il est également préférable qu'ils aient bon caractère

Un cheval bien dans sa tête vous assure un bon apprentissage et une meilleure progression. Alors, observez-les, approchez-les, vous comprendrez bien mieux leur comportement et leur réaction.

Le service et l'accueil

Au sein d'un centre équestre, vous êtes cavalier, mais également client. Vous devez donc être bien reçu. Pour ce faire :

  • Le responsable et les moniteurs doivent être disponibles pour répondre à vos attentes.
  • Il est aussi préférable de se sentir bien au sein d'un groupe. Un club house est accessible aux cavaliers pour pouvoir discuter et échanger après les cours. Si vous n'avez pas votre place dans le groupe, fuyez ! D'autres clubs sauront vous accueillir.

Certains préfèrent les ambiances de concours, d'autres les ambiances beaucoup plus familiales. Sachez donc vous situer pour vivre pleinement votre passion et l'équitation.

Le lieu d'implantation

Il est plus judicieux de choisir un centre équestre près de chez soi. Cela évite la longueur des trajets où l'on perd un temps fou, surtout après une semaine ou une journée particulièrement stressante. Toutefois, si votre cœur balance pour un club un peu plus éloigné à cause de la qualité de son enseignement ou de son ambiance, n'hésitez pas. Car vous aurez le plaisir d'avoir des cours intéressants et de partager une bonne ambiance avec d'autres cavaliers. Vous venez pour vous détendre et pour passer un bon moment !

Quel est le prix des cours d'équitation ?

Le prix des cours d'équitation varie en fonction :

  • des centres équestres : implantation, structure, cavalerie et enseignement proposés ; 
  • de la discipline pratiquée.

Il faut retenir en règle générale que :

  • Les clubs parisiens, en Île-de-France et aux abords des grandes villes sont beaucoup plus onéreux que ceux situés près des petites communes plus rurales. De plus, l'ambiance est rarement la même.
  • Un adhérent a le droit à des tarifs préférentiels contrairement à un cavalier de passage.
  • Les cours particuliers sont beaucoup plus chers que les cours collectifs.

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire