Sommaire

Les allures du cheval correspondent à la façon dont il se déplace. Quand on commence l'équitation, on apprend à retenir les 3 principales allures que sont le pas, le trot et le galop. On dit que ce sont des allures naturelles. Quant aux allures artificielles, on les utilise plus particulièrement en dressage.

Les allures naturelles du cheval 

On distingue 3 allures naturelles (le pas, le trot et le galop), auxquelles on peut ajouter le saut. Elles sont les bases élémentaires de l'équitation. Les connaître participe d'une certaine grâce et élégance, notamment lors de compétitions.

Le pas

Le pas correspond à une allure symétrique à 4 temps. Le cheval se déplace entre 7 à 8 km/h. Il s'agit d'une allure calme qui assouplit et muscle le cheval. Elle le met en condition avant une séance de travail et l'aide à récupérer après différents exercices. 

Le trot

On dit de cette allure symétrique à 2 temps qu'elle est une allure sautée (antérieur gauche, postérieur droit pour un diagonal gauche). Le cheval se déplace alors à environ 14 km/h. Cette allure peut être ordinaire ; rassemblée ou allongée comme pour le galop. 

Le trot muscle également le cheval et développe son système respiratoire.

Durant le trot, le cavalier a la possibilité soit de rester assis dans sa selle en restant en rythme avec sa monture ; soit de trotter enlevé. Dans ce deuxième cas de figure, le cavalier prend alors soin de se lever légèrement sur l'une des battues du diagonal et redescend sur l'autre.

Pour un changement d'allure du pas au trot, on s'assoit bien dans sa selle, on ferme les jambes et on agit sur la rêne intérieure. On conserve le cheval en avant et dans l'action, avec un léger contact dans la bouche. 

Le galop

Le galop rassemblé (en petites foulées) correspond à une allure à 3 temps, une battue venant de chacun des antérieurs et la troisième des postérieurs. Pour cela, soyez bien assis dans votre selle en gardant toujours le contact avec la bouche. Suivez le rythme du cheval. 

Pour galoper plus vite ou pour allonger le galop, on accélère grâce à une pression venue du mollet, voire un petit coup de talon. L'allure est beaucoup plus rapide et vous devez alors veiller à contrôler votre monture et pencher votre corps légèrement en avant ; donner des rênes pour aider votre monture, tout en gardant le contact dans la bouche. 

Cette allure étant la plus rapide, la vitesse du cheval peut atteindre de 20 à 40 km/h jusqu'à 50 km/h pour les chevaux de course.

Le saut

Le saut est composé de 5 phases : la battue d'appel ; la phase ascendante ; le planer ; la phase descendante et la réception.

Autres allures du cheval

On compte 3 groupes d'autres allures à cheval : les allures artificielles, les allures défectueuses et les autres allures.

Les allures artificielles

Les allures artificielles sont des allures non instinctives pour le cheval. Elles sont contraires à ses allures naturelles qu'il utilise pour se déplacer seul ou en groupe à l'état sauvage ou en semi-liberté. 

Les allures artificielles sont donc des allures que l'on apprend au cheval lors du travail de dressage. Elles ont plus de style et d'élégance que les allures naturelles. 

  • Les allures artificielles privilégiées en dressage sont : le piaffer ; le cabrer ; la courbette ; la ruade ; la cabriole ; la croupade.

Les allures défectueuses 

Les allures défectueuses sont généralement liées à une malformation, un défaut de conformation, une douleur, de la fatigue, un mauvais dressage voire une une médiocre utilisation du cheval. 

  • Les allures défectueuses sont l'amble ; le traquenard et le galop désuni.
  • Les autres allures correspondent au reculer ; au tölt et au running walk.

Aides pour guider le cheval

Pour monter à cheval et le faire avancer, des aides, naturelles ou artificielles, peuvent être utiles quel que soit votre niveau. Elles servent à accompagner les allures du cheval :

  • Les aides naturelles : les mains ; les jambes ; l'assiette (surface d'appui sur le dos du cheval) et la voix.
  • Les aides artificielles : la cravache ; les éperons et les rênes
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Pratiquer l’équitation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider