Sommaire

La grippe (ou influenza) est une maladie causée par plusieurs types de virus. Elle est responsable chaque année d'épidémies chez l'Homme, mais aussi chez les animaux.

Définition de la grippe équine

Comme le porc ou le chat domestique, le cheval peut être infecté par des virus de la grippe, le plus souvent d'origine aviaire. Les ânes et les mulets peuvent aussi être atteints.

Les épidémies (épizooties) de grippe équipe surviennent régulièrement partout dans le monde. Les virus équins ne sont pas transmissibles à l'Homme.

La grippe équine est due à deux sous-types de virus grippaux de type A :

  • H7N7,
  • H3N8.

En 1989, en Chine, une épizootie de grippe équine a causé de nombreuses pertes. Elle était due au virus de grippe A H3N8 qui aurait été transmis directement de l'oiseau au cheval.

Grippe A

Article

Lire l'article Ooreka

Symptômes de cette grippe

Chez le cheval, la grippe est une maladie respiratoire contagieuse qui se traduit par :

  • une forte fièvre,
  • une toux sèche,
  • des écoulements nasaux.

Les jeunes chevaux sont plus susceptibles d'être malades, tout comme ceux vivants dans une écurie chargée et ceux qui n'ont pas été vaccinés.

Grippe équine : prévention des épizooties

Conseils du RESPE

Depuis 1999, en France, le Réseau d'Epidémio-Surveillance en Pathologie Equine (RESPE) effectue une surveillance de la grippe équine.

Plusieurs mesures (RESPE) peuvent permettre d'éviter ou de limiter les épizooties de grippe équine :

  • désinfecter les boxes et isoler les chevaux malades dans des boxes « sanitaires »,
  • mesurer quotidiennement la température des chevaux,
  • n'introduire dans une écurie que des chevaux à jour de leur vaccination,
  • vacciner avant l'exposition au virus, et faire un rappel pour les chevaux dont la dernière vaccination remonte à plus de six mois.

Vaccination des chevaux

Les chevaux peuvent bénéficier d'une vaccination intranasale contre la grippe. Elle est recommandée pour :

  • les jeunes chevaux (première série de 3 doses du vaccin, à partir de l'âge de six mois),
  • les chevaux de compétition (à vacciner tous les 3 ou 4 mois).
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Santé du cheval

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider